Index du Forum

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lettres de Dunéä

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les rêves -> Les voeux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dunéä
Rêveurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 38

MessagePosté le: Lun 20 Aoû - 14:31 (2007)    Sujet du message: Lettres de Dunéä Répondre en citant

Dunéä se leva tôt ce matin là, car cet instant était particulier.
Elle avait revêtue une jolie robe comme à son accoutumée, mis sa longue cape, avait coiffé sa longue chevelure avec soin, et sans perdre une seconde pris sa monture qui l’attendait non loin de là.
Elle lui fit une longue caresse comme à son habitude et lui susurra quelques mots à l’oreille : « viens ma Belle ce matin nous avons une mission particulière à accomplir » !
Elle monta sur son cheval, et pris le chemin de Hurlevent.
Ah comme elle aimait galoper sur sa jument, les cheveux au vent, sauter les barrières, s’arrêter un instant pour ramasser des fleurs ici et là, pour admirer la nature qu’elle aime tant !
Mais elle devait rédiger ses vœux, et le temps n’était pas aux rêveries !

Hurlevent se profilait au loin et elle pressa le pas.
Les sabots résonnaient sur les pavés encore humides de la rosée du matin, elle frissonnait, non pas à cause de la fraîcheur, mais le moment était solennel !
Elle marcha au pas et s’arrêta non loin de la majestueuse entrée et attacha son cheval.

Elle arriva devant la porte qui n’était fermée à clef, tapa trois coups discrets sur la boiserie afin de s’annoncer.
Comme personne ne répondait, elle entrait, en prenant soin de refermer la porte derrière elle.
Elle déposait sa longue cape sur une chaise, s’approchait de la table.
Déroula un parchemin et pris la plume :

Citation:
Lettres de Dunéä,


(HRP)

Mes Amis,
Je souhaitais depuis très longtemps jouer sur un serveur pratiquant réellement le rôleplay.
C’est ainsi que j’ai créé mon personnage Dunéä, j’étais une aventurière peu expérimentée dans l’art de la guerre (de cercle peu supérieur à 10).
Je me rendais donc très régulièrement à Hurlevent non pas pour écouter « ce qui se disait », mais pour réellement me rendre compte de l’ambiance, qui m’a tout de suite plue.
Je dirai même plus je me sentais bien ici un peu « comme chez moi ».
Un jour je vis un groupe assis non loin de la fontaine, et discrètement je me suis approchée.
J’attendis quelques instants pour ne pas les déranger, et j’osais enfin m’adresser à l’un d’eux.
C’était Val que je ne connaissais pas encore.
Je lui fis part de mes souhaits, et lui demanda comment entrer dans une guilde pratiquant le rp sans savoir qu’il en était le Guide.
Il me fit patienter quelques instants et me présenta Nasja.
Il me demanda de bien vouloir les suivre jusqu’à l’auberge de la vieille ville afin d’échanger quelques mots.
Ce que nous fîmes.
« Je ne l’ai remarqué qu’à ce moment là : Val et Nasja portaient une tenue étrange un kilt rouge, et Nasja était accompagnée d’un adorable lapin.
Val laissa la parole à Nasja pour qu’elle me présente ce qu’était « Les Trois Vœux » !
Ayant un peu de mal à comprendre son langage « rire », je fus très attentive à ce qu’elle me disait.
Je découvris petit à petit tout au long de son discours que « la famille », correspondait à ce que je recherchais vraiment !
Ravie et le cœur léger, je me suis rendue donc dans la Maison où j’y ai déposé mes vœux.
C’est ainsi que quelques jours après, je fis partie de la Famille.
Quelques temps après, je rencontrais Jwam avec qui nous avons longtemps parlé.
Je lui expliquais pourquoi j’étais venue sur ce serveur.
Je lui dis que j’avais un autre personnage sur un autre serveur qui s’appelait aussi Dunéä, guerrière cercle 40 et que je ne le jouerai plus sachant que je désirai faire évoluer celui-ci au sein de la guilde.
C’est à ce moment là qu’il me dit qu’il était possible de le faire migrer et qu’ainsi je pourrai le jouer avec mes nouveaux amis.
Cette suggestion me paru extraordinaire, ce que je fis immédiatement après l’avoir quitté.
Mais pour pouvoir la réaliser il me fallait « supprimer » mon petit personnage afin que l’autre puisse migrer sous le même nom !
Le lendemain Dunéä que vous connaissez était parmi vous.
Mais après quelques réflexions, je me suis rendue compte que les vœux déposés ne correspondaient plus à ma guerrière, alors sur les conseils de Val je viens vous les présenter...

Dunéä replia doucement sa première lettre et la déposa sur la petite table tout près de l’encrier.

Elle choisi un deuxième parchemin, celui-ci n’était de la même couleur que les autres, il était comme « vieilli par le temps »
Elle prit une plume posée là et retint son souffle un instant !
La reposa, son cœur battait fort dans sa poitrine, un peu comme si elle allait à un premier rendez-vous amoureux, ses yeux s’étaient emplis de quelques larmes tant l’émotion était forte !
Elle les essuya délicatement avec son mouchoir blanc orné de contours cousus d’or, portant l’emblème de sa chère patrie, et le replaça dans sa poche.

Elle se ressaisi de la plume et écrit ces quelques lignes à votre intention :

Citation:
Mes très chers Amis,

J’avais un rêve et comble de bonheur vous l’avez réalisé, celui d’entrer dans une vrai famille, je m’y sent très bien grâce à vous tous et je voudrai vous rendre hommage ici : votre accueil, votre générosité, vos valeurs, tout ce auquel je tiens particulièrement !
«Elle ferme les yeux un instant »
« Se ressaisi et inscrit de sa plus belle écriture »

Citation:
Je vous présente mes vœux :


1 – Retrouver mes Parents, je ne me souviens pas d’eux. Mon Oncle Bolval Fordragon m’a recueillie lorsque j’étais toute jeune encore.
Je me rendrai dans la bibliothèque de notre famille pour essayer de trouver au moins un indice, mais je pense que mes recherches devront se poursuivre dans celle de Hurlevent.

2 - Admirer le coucher de soleil à Azshara au dessus de la baie. « C’est trop beau et cela avec vous », j’ai consulté ces photos dans un livre merveilleux détenu par mon Oncle

3 – Me marier en la Cathédrale de Hurlevent, entourée de mes amis, et de vous ma famille.
Mais pour pouvoir réaliser ce vœu, il me faudra rencontrer l’homme qui saura apprivoiser mon cœur, me charmer, me protéger, m’apaiser lorsque je rentre de missions plus que périlleuses, m’écouter, me conseiller..

Et si cet homme existe je m’engage à l’aimer et à être à ses côtés jusqu’à la fin de ma vie.

_-_
-

Elle enroula soigneusement le parchemin, l'entoura d'un ruban de couleur rouge qu'elle avait pris soin de prendre à cet effet, et le déposa là sur la petite à coté du précédent.

Elle repris sa cape, posée là sur la chaise
Regarda un instant la pièce et décida de quitter ces lieux si empreints de sérénité.

Elle referma la porte soigneusement, et retrouva sa monture qui l'attendait sagement!

"Je n'ai pas été trop longue ma Belle? allons rentrons!"

_________________
Dunéä Ladimore
---------------------

"Les ronces couvrent le chemin de l'Amitié quand on n'y passe pas souvent"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Aoû - 14:31 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Valbörg
Guide

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2007
Messages: 669
Localisation: Derrière toi ! Bouh !!

MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 00:09 (2007)    Sujet du message: Lettres de Dunéä Répondre en citant

Valbörg entra en trombes dans la pièce à la recherche de quelque chose ou de quelqu'un. Un rapide coup d'oeil à gauche, puis à droite ...

Pff il est où c't'animal ?!!

Après un long soupir, sans trop y croire, il se pencha pour regarder sous la table.

Ah bah t'es là bigre d'bougre !! Dit-il en prenant son lapin dans les bras.

Puis, se redressant il vit le parchemin posé sur la table.
Il déposa son lapin et se saisit de la missive en maugréant : Si tu bouges d'un poil, j'te confie à Gruul.
L'animal se figea comme si on lui disait que c'était la fin des haricots (ou des carottes en l'occurence).

Un sourire se dessina sur son visage à la lecture de la lettre. Il faudrait qu'il la voit pour lui dire que ses voeux ne posent aucun soucis.
Calmement il remit le ruban autour du message et le reposa sur la table.

Il saisit son ami qui n'avait pas bougé d'un poil en fronçant les sourcils. Puis éclata de rire en quittant la pièce.
La main du guerrier frottait vigoureusement la tête du lapin visiblement rassuré par le rire de son ami.
_________________
Le vrai rêveur est celui qui rêve de l'impossible.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:07 (2018)    Sujet du message: Lettres de Dunéä

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Les rêves -> Les voeux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) (v1.05) - http://www.wowcr.net/templates
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com